DÉCALOGUE SUR L'HUMIDITÉ

Sachez que...

  1. Les types d'humidité les plus fréquents pouvant affecter une habitation sont l'humidité par infiltration (suite à un problème dans l'isolation des murs et des plafonds de la maison), et l'humidité condensée (provoquée par un excès d'humidité ambiante).
     
  2. On appelle humidité ambiante la quantité de vapeur d'eau présente dans l'air. Cette humidité augmente quand la température est élevée, surtout dans les régions littorales, et elle détermine en grande mesure la sensation thermique.
     
  3. Les niveaux optimums d'humidité ambiante correspondant à une atmosphère agréable sont compris entre 40 et 60 %.
     
  4. À l'intérieur des maisons et des espaces confinés, l'humidité ambiante peut augmenter du fait des activités domestiques. Dans une habitation, entre 5 et 10 litres d'eau s'évaporent tous les jours, résultat de certaines activités : cuisiner, se doucher ou repasser le linge.
    Lorsque l'excès d'humidité dans l'air ambiant entre en contact avec une surface plus froide, le phénomène de condensation a lieu. Ce phénomène est très évident en hiver quand la température extérieure est nettement inférieure à celle de l'intérieur.
     
  5. La condensation apparaît en général sur les vitres des fenêtres peu isolées, dans les endroits peu ventilés et sur les murs orientés au Nord. Dans tous ces endroits, des taches et des moisissures peuvent apparaître et, à terme, provoquer des dégâts dans l'habitation.
     
  6. Les taux élevés d'humidité constituent également un bouillon de culture propice à la prolifération d'acariens, des petits parasites qui peuvent pénétrer dans les couvertures, les rideaux, les tapis, et les matelas, et qui peuvent être très difficiles à éliminer si le taux d'humidité n'est pas abaissé. De plus, les acariens peuvent affecter la santé des personnes allergiques ou présentant des problèmes respiratoires.
     
  7. Un autre effet évident de l'excès d'humidité dans une habitation est l'apparition de mauvaises odeurs associées aux problèmes décrits précédemment.
     
  8. Le fait d'éviter l'excès d'humidité ambiante est la meilleure manière d'éviter l'apparition de moisissures, d'acariens ou de taches sur les murs. Un bon revêtement des murs, des fenêtres bien isolées ou des peintures résistant à l'humidité sont des facteurs essentiels pour éviter trop d'humidité à la maison et sa condensation qui pourrait provoquer des dégâts. Le fait d'aérer les pièces non ventilées et l'utilisation de produits absorbeurs d'humidité vous aideront à éviter l'excès d'humidité ambiante dans votre maison, votre sous-sol, votre caravane ou votre bateau.
     
  9. Éviter et réduire l'humidité ambiante aide à obtenir un air plus sain et une habitation plus propre. De plus, le fait de maintenir l'humidité dans la bonne fourchette réduit le nombre d'allergènes présents dans la maison, ce qui permet de réduire les problèmes respiratoires.
     
  10. Un bon contrôle de l'humidité ambiante contribue également à faire des économies d'énergie. Plus le taux d'humidité est élevé, plus il est difficile de chauffer une maison et plus la sensation de froid est intense. En réduisant l'humidité, vous obtiendrez des économies significatives dans votre consommation d'électricité pour le chauffage ou les radiateurs.
 

Les produits HUMYDRY aident à contrôler le taux d'humidité et à obtenir un air sain et agréable grâce à leurs granulés de chlorure de calcium qui absorbent l'excès d'humidité ambiante en la récupérant sous forme liquide à l'intérieur du bac.